Promouvoir le territoire des wilayas.

Dans les secteurs de l’Industrie, Energies, BTPH, Agriculture, Tourisme et artisanat.

Opportunités d’investissement en Algérie
Promotion de la production nationale


Menu

Énergie et mines en Algérie

 

Énergie solaire

De par sa situation géographique, l’Algérie dispose d’un des gisements solaire les plus élevés au monde.
La durée d’insolation sur la quasi-totalité du territoire national dépasse les 2000 heures annuellement et peut atteindre les 3900 heures (hauts plateaux et Sahara). L’énergie reçue quotidiennement sur une surface horizontale de 1 m2 est de l'ordre de 5 KWh sur la majeure partie du territoire national, soit près de 1700KWh/m2/an au Nord et 2263 kwh/m2/an au Sud du pays.

Énergie solaire photovoltaïque
 
L’énergie solaire photovoltaïque désigne l’énergie récupérée et transformée directement en électricité à partir de la lumière du soleil par des panneaux photovoltaïques. Outre les avantages liés au faible coût de maintenance des systèmes photovoltaïques, cette énergie répond parfaitement aux besoins des sites isolés et dont le raccordement au réseau électrique est trop onéreux.
L’énergie solaire photovoltaïque est une source d’énergie non polluante. Modulaires, ses composants se prêtent bien à une utilisation innovante et esthétique en architecture.

Potentiel Éolien

L’Algérie à un régime de vent modéré (2 à 6 m/s). Ce potentiel énergétique convient parfaitement pour le pompage de l’eau particulièrement sur les Hauts Plateaux.

Potentiel de l'énergie géothermique

La compilation des données géologiques, géochimiques et géophysique a permis de tracer une carte géothermique préliminaire. Plus de deux cent (200) sources chaudes ont été inventoriées dans la partie Nord du Pays. Un tiers environ (33%) d’entre elles ont des températures supérieures à 45°C. Il existe des sources à hautes températures pouvant atteindre 118°C à Biskra.

Potentiel de l'hydroélectricité

Les quantités globales tombant sur le territoire algérien sont importantes et estimées à 65 milliards de m3, mais finalement profitent peu au pays : nombre réduit de jours de précipitation, concentration sur des espaces limités, forte évaporation, évacuation rapide vers la mer.
Schématiquement, les ressources de surface décroissent du nord au sud. On évalue actuellement les ressources utiles et renouvelables de l’ordre de 25 milliards de m3, dont environ 2/3 pour les ressources en surface.
103 sites de barrages ont été recensés. Plus de 50 barrages sont actuellement en exploitation.

Le potentiel de la biomasse

  Potentiel de la forêt

Le potentiel actuel est évalué à environ  37 Millions de TEP (Tonnes Equivalent Pétrole).
Le potentiel récupérable est de l'ordre de 3,7 Millions de TEP. Le taux de récupération actuel est de l'ordre de 10%.

Potentiel énergétique des déchets urbains et agricoles


05 millions de tonnes de déchets urbains et agricoles ne sont pas recyclés. Ce potentiel représente un gisement de l'ordre de 1.33 milllions de TEP/an.

 

Source : Ministère de l’énergie

   Nos Partenaires